Sur l’île de Sao Tomé, tout un village se mobilise pour créer un chocolat d’exception.

Situé à l’ouest de l’Afrique, proche de l’équateur, l’île de São Tomé et Principe est un archipel niché au centre du monde. La richesse de la terre volcanique et le climat local en font un terroir unique permettant de produire l’un des meilleurs cacaos du monde.

 

Les conditions naturelles permettent aux cabosses et ensuite aux fèves d’acquérir une maturité harmonieuse. L’île de Sao Tomé est un site privilégié où le sol, le soleil, la végétation prennent une place importante et se traduisant par une typicité du cacao sur diverses parcelles.

Tel un grand vin, le « terroir » est un élément primordial dans la conception du chocolat. Sans l’écosystème rare et naturel de São Tomé rien n’est possible, il se révèle grâce au savoir-faire ancestral des habitants du village et du travail de l’équipe de Diogo Vaz. Il faut sélectionner les variétés, travailler les assemblages, adapter les techniques ou encore définir les conditions de culture. Ce travail est unique.

Ile de São Tomé

Autour du globe, plus de 7 millions de personnes, dont la plupart vivent dans la pauvreté, travaillent pour produire du cacao. Basée sur deux convictions importantes, l’équipe Diogo Vaz souhaite valoriser une production bio tout en proposant des meilleures conditions de vie à la population locale.

En plus de créer de l’activité économique et de valoriser le savoir-faire des villageois, chaque année :

1 • Nous développons l’éducation des enfants : construction ou rénovation des écoles (300 élèves), mise en place de crèches, financement de la scolarité, stages, transports scolaires, etc.

2 • Nous proposons des formations professionnelles et apprentissage à la conduite (auto-école).

3 • Nous prenons en charge le suivi médical des employés : médecin à disposition des collaborateurs en cas de maladie ou accidents de travail et mise en place d’un service d’ambulanciers.

4 • Nous respectons strictement une démarche environnementale : autosuffisance alimentaire, collecte et recyclage des déchets, dons de semences aux habitants, potagers partagés, etc.

5 • Nous rénovons des édifices historiques et reconstruisons des bâtiments au sein du village pour améliorer les conditions de vie : eau potable, sanitaires, etc.

6 • Nous créons des aides sociales et économiques pour les villageois : allocations familiales, retraite, programme d’insertion des femmes, micro-crédit.

Pour créer le chocolat Diogo Vaz, il faut que tout un village se mobilise.